Coș: 0.00
0

Communications publiques et organisationnelles. Intersections des savoirs

Autor: Sylvie Alemanno, Camelia Beciu, Denisa-Adriana Oprea

ISBN: 978-973-711-550-8

An apariție: 2016

Nr. pagini: 204

Format: 15,5 x 23,5 cm, paperback

PREȚ: 31,43 Lei

Limbă: Franceză

Domeniu: Comunicare

Colecție: Cultura comunicării


O culegere de studii nuanțate, elaborate pe baza unor perspective teoretice de actualitate și a unor cercetări originale, cu privire la transformările organizaționale și instituționale determinate de dezvoltarea fără precedent a noilor tehnologii ale informației și comunicării.

Volumul reunește texte prezentate la cea de-a douăzecea ediție a colocviului franco-român, organizat la Universitatea București în 2014. Sunt abordate subiecte diferite, precum flash-mob-urile, platformele de crowdfunding, gastronomia franțuzească ori dispozitivele științifico-politice,
într-o pluralitate de perspective ce reflectă diversitatea raporturilor dintre contextele socioculturale și practicile numerice. Sunt, de asemenea, analizate practicile de reprezentare și de participare politică într-un context marcat de hiperconectivitate – semn al unei democrații așa-zis decentralizate și policentrice.

Les organisations marchandes, tout comme les organizations politiques et publiques, ont vu leurs territoires physique et symbolique transformés par les évolutions du numérique. Ces mutations interrogent les pratiques de représentation et de participation politique dans un environnement hyperconnecté relevant d’une démocratie supposément « décentralisée » et « polycentrique ». De telles tendances soulèvent nombre de questions sur la complémentarité des approaches théoriques et des méthodologies à repenser et sur les nouveaux champs de recherche empirique à identifier.

L’enjeu qui préside à cet ouvrage est de développer une réflexion sur des transformations profondément organisationnelles (au sens de structurelles) et institutionnelles (au sens de sociales et politiques) et qui mettent dans une certaine mesure en avant l’influence d’Internet et des réseaux sociaux numériques. Les textes réunis ici privilégient des terrains de recherche où se croisent dynamiques technopolitiques, axes décisionnels et modes de légitimation.

SALES POINTS
• Analize originale, solid fundamentate teoretic și empiric, elaborate într-un limbaj accesibil, ale unor fenomene sociale de mare actualitate. 
• Unitatea compoziției – spre deosebire de majoritatea publicațiilor de gen, textele pot fi citite într-o cheie unitară, asemenea unui „roman” oglindind complexele fațete ale lumii contemporane. 
• De interes pentru sociologi, jurnaliști, specialiști în științele comunicării, universitari și studenți, dar și pentru publicul larg.

SYLVIE ALEMANNO est maître de conférences-HDR en information et communication à l’Université de Nice Sophia-Antipolis en France, (Laboratoire I3M), directrice du Département des Sciences de l’information et la communication et des Master 1 er 2 Communication, culture, organisation et stratégies d’image et internet (CCOSII) classique et par apprentissage. Suivant des approches socio-anthropologiques, elle met en perspective la culture d’entreprise, l’histoire managériale, les relations à l’autorité avec le phénomène de la confiance organisationnelle pour comprendre les communications organisationnelles et les mutations numériques notamment dans les organisations de santé. Au nombre de ses publications notables, l’on compte : « Recomposition organisationnelle à l’aune de la confiance généralisée : l’exemple des Institutions de soins en France », in Pascal Lardellier et Richard Delaye (dir.), La Confiance, EMS Editions, 2016 ; Sylvie Alemanno (dir.), Communication organisationnelle, management et numérique, l’Harmattan, 2015 ; « Risques organisationnels et anticipation : une communication complexifiée autour des near-misses », Communication & Organisation, 2014.

CAMELIA BECIU est Professeur à l’Université de Bucarest (Faculté de journalisme et sciences de la communication) et chercheur à l’Institut de sociologie de l’Académie roumaine. Elle travaille notamment sur la construction socio-médiatique des problèmes publics, la communication politique et le discours médiatique. A présent, elle dirige un projet de recherche sur les médias et la construction de la migration en tant que problème public. Parmi ses publications les plus récentes, l’on retrouve : Camelia Beciu et Mirela Lazãr, « Instrumentalising the “Mobility Argument”: Discursive Patterns in the Romanian Media », in Marcel Endres, Katharina Manderscheid et Christophe Mincke (dir.), The mobilities paradigm : Discourses and ideologies, Routledge ; 2016 ; Camelia Beciu, « Les débats électoraux et le rôle des médias dans la campagne présidentielle de 2014 en Roumanie », Revue roumaine de sociologie, 2015 ; Camelia Beciu et Mirela Lazăr, « Production d’identités et modes d’engagement dans les débats médiatiques sur la migration en Europe : Le cas de la Roumanie », SSI, Sage, 2015 ; Camelia Beciu, Sociologia comunicării şi a spaţiului public [Sociologie de la communication et de l’espace public], Polirom, 2011 ; Camelia Beciu et Nicolae Perpelea (dir.), Europa în context. Identităţi şi practici discursive [Europe en contexte. Identités et pratiques discursives], Ars Docendi, 2010. 

DENISA-ADRIANA OPREA est lectrice à la Faculté de communication et relations publiques de l’École nationale d’études politiques et administratives, Bucarest, Roumanie, où elle donne des cours en théories de la communication et en communication européenne. A présent, ses recherches portent principalement sur les études de genre et sur les représentations de l’Europe dans les médias en lignes. La liste de ses publications les plus récentes comprend des titres tels que : « Between the heroine mother and the absent woman. Motherhood and womanhood in the Femeia communist magazine », European Journal of Women’s Studies, 2015 ; Nouveaux discours chez les romancières québécoises. Monique Proulx, Monique LaRue et Marie-Claire Blais, l’Harmattan, 2014 ; Denisa-Adriana Oprea et Luciana Răduţ-Gaghi, « Thématisations des événements européens dans les médias en ligne français et roumains », Studia Universitatis Babeş-Bolyai. Studia Europaea, 2014. 

 

De acelaşi autor: